Quelques trucs pour prendre soin des cheveux crépus

prendre soin des cheveux

La chevelure est l’un des traits originaux des populations africaines. Elles héritent d’une crinière crépue, c’est-à-dire frisée et sèche, qui s’amoncelle le long du crâne au lieu d’être droite. Il est clair que les cheveux crépus comportent des désavantages quant à leur aspect et leur qualité naturelle. Ils nécessitent des soins spécifiques pour dévoiler leur design.

Nature des cheveux crépus

Essayons d’abord de comprendre ce qui caractérise la chevelure de ces femmes subsahariennes. Ils possèdent trois grandes particularités :

  • Fragile : le cheveu crépu montre une allure crispée, par manque de relâchement des fibres capillaires. Il forme un amas de boucles, et le sébum éprouve de la difficulté à hydrater l’ensemble de la crinière, tant elle semble être une forêt épaisse. Les tiges pilaires risquent de se briser au moindre coup de peigne.
  • Sec et rude : conséquence du manque d’hydratation, le cheveu crépu est sec et exceptionnellement rigide.
  • Terne : formant une masse compacte, les cheveux crépus n’arrivent pas à capter les rayons du soleil. Ils sont privés de cet éclat naturel qui séduit chez les autres types de cheveux.

Comment entretenir les cheveux crépus ?          

  • Se munir des bons outils de coiffage

Investissez dans un peigne à crocs larges ou mieux encore dans une brosse pneumatique pourvue d’aiguilles en plastique. L’usage d’une lotion hydratante est préconisé pour défaire les boucles les plus tenaces.

  • L’indispensable shampoing

Le shampooing ne se borne pas à faciliter le lavage des cheveux, mais fournit également de précieux apports nutritionnels qui revitalisent les cheveux et améliorent leur brillance et leur souplesse. Il suffit de les malaxer délicatement des racines jusqu’aux pointes. Ceci fait, réalisez un après-shampoing à base d’agents lavants qui ont déjà fait leurs preuves sur les cheveux secs : karité, jojoba, huile de palme…

  • En cas d’avant-shampoing

Evitez de rincer immédiatement les cheveux, une fois que vous aurez fini l’avant-shampoing. Cela laissera du temps au masque pour pénétrer le cuir chevelu et discipliner les tiges pilaires. Restez assise durant trente minutes et enserrez-vous la tête d’une serviette chaude pour empêcher la déperdition des pigments.

Les mauvais gestes

Si coiffer vos cheveux représente un labeur quelque peu éprouvant, il existe des crèmes efficaces qui les rendront moins cassantes et plus douces. Misez sur les huiles riches en antioxydants, en vitamine A et en karitène.  Evitez en revanche les solutions colorantes à base de sulfate, d’ammoniaque ou de péroxyde d’hydrogène. Ils sont de nature à fragiliser encore plus les cheveux.